attente vaccin
attente vaccin

La vaccination anti-Covid 19 au Portugal

Par , le

La campagne de vaccination portugaise avance bon train. Récit de la première dose du vaccin dans un centre de vaccination à Porto...


L’organisation de la vaccination contre cette saleté du Covid-19 a été confiée aux militaires portugais. Efficaces, le plan vaccinal se fait par tranches d’âges et comorbidités. Cette semaine, c’est au tour des quarantenaires.

Prise de rendez-vous

La vaccination est volontaire, personne n’y est obligé. Sont d’abord passés les publics plus “fragiles”, les personnes âgées et les personnes ayant des comorbidités (maladies chroniques…).

Deux façons de s’inscrire pour être vacciné :

  • Ne rien faire et attendre un SMS nous invitant à se rendre à un centre de vaccination. Cette option est possible si nous sommes déjà inscrits dans le système de santé portugais, avec un “número de utente”.
  • Aller sur le site de demande de vaccination Covid-19. Si nous répondons aux critères d’âge, nous avons le choix, parmi les dates proposées, du centre de vaccination de notre municipalité. Cette option est ouverte à tous, même si nous n’avons pas de número de utente.

Communication par SMS

Une fois choisie la date et le centre, nous recevons un SMS du 2424 quelques heures/jours plus tard nous demandant de confirmer le rendez-vous. Il suffit d’y répondre avec le message suivant SNS.numero de utente.SIM/NAO. Exemple : SNS.111111111.SIM ou SNS.11111111.NAO (SIM pour confirmer, NAO pour annuler).

Une fois confirmé la prise de rendez-vous, nous recevons instantanément l’accusé de réception via SMS. Conseil : conserver ces SMS sur son téléphone portable, ils faciliteront la prise en charge le jour venu.


Attente. Comme toujours, ordonnée au Portugal, personne n'essaie de resquiller...
Attente. Comme toujours, ordonnée au Portugal, personne n’essaie de resquiller…

Jour de vaccination

Nous avons pu choisir le jour, mais pas l’horaire. Le rendez-vous a été pris pour 9h59, au “Regimento de transmissões do Porto”. Une caserne militaire.

Conseil : arriver une heure à l’avance.

Arrivé dans la rue où se trouve la caserne, premier constat : impossible de se garer. C’est logique, il y a beaucoup de monde venu se faire vacciner. Par chance, une place se libère.

Militaires à l'entraînement. Certains ont des masques, d'autres non.
Militaires à l’entraînement. Certains ont des masques, d’autres non.

Après avoir passé la porte et montré les SMS de convocation, on suit le chemin balisé vers le centre de vaccination au sein de la caserne et on se poste en bout de file d’attente. Nous sommes dans une caserne, avec tout le loisir d’observer les militaires à l’entraînement.

Pendant l’attente, on observe des militaires conduisant des personnes en fauteuil roulant ou en déambulateur vers leur lieu de vaccination.

Cour intérieure et personnes qui attendent
Cour intérieure et personnes qui attendent

Formulaire

Après quelques minutes, on rentre dans le bâtiment. Dans la cour intérieure, deux personnes en blouse blanche abordent les gens de la file pour remplir un formulaire.

formulaire
Formulaire à remplir (photo partielle).

Sur celui-ci, il faut répondre à plusieurs questions. Allergies, maladies, etc. Pour le remplir, j’ai utilisé un stylo gracieusement prêté par l’organisation, que j’ai rendu. A aucun moment ne m’a été proposé du gel hydroalcoolique, mais il y en avait…

Vaccination

On attend son tour pour entrer dans un des “isoloirs” de vaccination.

Attente pour se faire vacciner
Attente pour se faire vacciner

Plusieurs vaccins sont disponibles au Portugal. C’est leur disponibilité et l’âge des vaccinés qui détermine le choix de tel ou tel vaccin. Pour les quarantenaires, c’est en général le Pfizer qui est proposé, un vaccin exigeant deux doses.

Le formulaire et la carte d’identité à la main, un isoloir nous est désigné pour l’injection. Une fois la piqure effectuée, la date de la deuxième dose est inscrite sur une carte. Environ un mois à attendre.

carte
Carte avec la date de prochaine vaccination

30 minutes de contrôle

Dernière étape de la vaccination, attendre assis dans une salle. Il s’agit de 30 minutes d’observation, afin de s’assurer que tout se passe bien. Une salle où tout le monde en profite pour mettre la conversation à jour, malgré l’énorme affichage pour garder le silence…

Silence SVP
SILENCE S.V.P.

Au bout de l’attente, une personne vient demander si tout va bien. Si la réponse est positive, nous pouvons partir. Rendez-vous le mois prochain ! En tout et pour tout, entre l’entrée dans la caserne et la sortie, 90 minutes sont passées. Une affaire rondement menée.


Commentaires

A lire aussi