Maison à Abiul
Maison à Abiul

Ce que les gens aiment au Portugal

Par

J'ai posé une question simple à la communauté. Je n'ai pas été déçu. Plus de 300 commentaires sur facebook permettent d'avoir au moins une idée de ce que les gens apprécient au Portugal.


Il ne faut pas oublier que la vision est un peu différente entre ceux qui habitent (encore) en France, entre ceux qui sont Français ou Portugais d’origine, et ceux qui habitent au Portugal.

Si on me pose la question, très sincèrement, je n’ai pas de réponse facile à donner. Je suis attaché au Portugal, simplement parce que mes parents sont Portugais. C’est une culture que j’ai. J’ai du mal à dire ce que j’aime au Portugal, sans faire de comparaison avec d’autres pays, si ce n’est la France, mon autre pays. Quand on lit : « je préfère la mentalité portugaise », on pourrait comprendre, si c’est quelqu’un qui habite en France, qu’en fait, il n’aime pas non plus la mentalité française…

Je vous présente donc les principales raisons qui font que l’on aime le Portugal, classées de la plus importante à la moins importante. Je retire de ce « classement » ceux qui ont dit qu’ils aimaient tout au Portugal. C’est gentil, vous déménagez quand?

Ceux qui aiment les Portugais

C’est le premier critère que j’ai retrouvé dans les réponses. La mentalité portugaise, l’ambiance apaisée mais aussi la nonchalance sont des points forts. Loin du stress, la douceur de vivre au Portugal est réelle, même si, comme partout, tout n’est pas rose.

Les Portugais sont :


  • accueillants
  • gentils
  • serviables
  • solidaires
  • respectueux
  • souriants

Un terme qui est revenu très souvent : la simplicité. Oui, on ne se prend pas la tête.

Que comprendre de tout ça? Ce qui fait le charme du Portugal, c’est avant tout, les Portugais eux-mêmes ! C’est étonnant quelque part, les Portugais étant très critiques envers eux-mêmes, prenant souvent l’exemple des pays « développés » pour s’autoflageller.

Ceux qui aiment la nourriture portugaise

C’est, tout de suite après, le deuxième critère qui est revenu le plus souvent. Une remarque étonnante, venant de la part, très majoritairement, de personnes vivant ou ayant vécu en France. C’est, je trouve, un honneur d’être bien considéré à ce point, également sur l’alimentation.

A l’image du peuple Portugais, l’alimentation est simple, certes, mais élaborée avec des produits authentiques aux immenses qualités gustatives. Une cuisine généreuse, variée et souvent sans chichis.

Rassurez-vous, il existe évidemment des plats sophistiqués, délicieux. Mais disons-le, ce ne sont pas les têtes d’affiche quand on vient au Portugal. Ici, c’est le royaume des sardines grillées, et la convivialité qui va avec.

pâtisseries portugaises
Pâtisseries portugaises

Ceux qui aiment le climat

C’est une évidence. Il fait beau au Portugal, et c’est bien. Mais à lui seul, il ne suffit pas à expliquer l’engouement pour le Portugal. Oui, c’est pratiquement un bonus, face à la gentillesse portugaise ou sa gastronomie. Mais, en le disant d’une autre façon, peut-être que les Portugais sont comme ils sont aussi grâce au climat.

Avoir du soleil, mais sans exagération, ça aide à sortir de chez soi et à rencontrer l’autre, à n’en pas douter.

Ceux qui aiment… leur famille

Logiquement, ceux qui ont de la famille au Portugal aiment leur famille. Du coup, ce n’est pas vraiment quelque chose de spécifique au Portugal. D’autres personnes ont dit que ce qu’ils aiment au Portugal, ce sont leurs souvenirs d’enfance. Les plus extrêmes en viennent même à dire que ce goût est tout simplement dans leur ADN.

Je pense que oui, il y a quelque chose d’inexplicable au premier abord. Parce que ça se sent dans les tripes, au fond de nous. Parce qu’on a été bercé avec ce mot dès le plus jeune âge, ce mot qui chante à nos oreilles, « Portugal »… « Portugal ». Pour ceux qui sont Franco-Portugais comme moi, il y a comme une aura, voire même une mythologie autour du Portugal, construire par leurs parents.

Et vous savez quoi? Cette aura se confirme en été. Pendant les vacances. Il est clair qu’en vacances, quand il fait beau, la vie est plus agréable.

Ceux qui aiment la culture et le patrimoine

Quand on aime un pays et ses habitants, on aime forcément sa culture. De nombreuses personnes ont mentionné l’architecture, avec en premier lieu celle que l’on retrouve à Lisbonne ou Porto, pourtant très différentes. Il est vrai que nous avons de beaux immeubles, de belles rues et de splendides trottoirs, pour ne parler que de l’architecture du quotidien.

Mais peu de personnes ont été spécifiques sur ce qu’ils aimaient en particulier dans la culture. Deux personnes ont parlé du Fado, d’autres du patrimoine. Nous avons l’immense chance d’avoir une culture riche, fruit de nos influences européennes et mondiales de par notre passé d’explorateurs. Il y a tant à apprendre !

Rue fleurie de Tomar pour la Festa dos Tabuleiros
Rue fleurie de Tomar pour la Festa dos Tabuleiros

Ceux qui aiment les traditions et valeurs portugaises

Au Portugal, on respecte les traditions. Beaucoup vont toujours à la messe, même sans trop y croire : retrouver les amis à la sortie de l’église, c’est important. Ici, pas de polémique parce que la mairie aurait installé une crèche sur la place du village. Ici, point de polémique parce qu’une personne porte un voile islamique.

Le Portugal est sûr de lui et de son identité, et ça, je crois que ça fait toute la différence.

En revanche, j’ai lu entre les lignes de certains commentaires que ce qui était apprécié, surtout lorsque l’on parle de « valeurs », c’est que le Portugal sait rester droit dans ses bottes par rapport à la France qui se laisse envahir par le multiculturalisme. Je crois qu’ils font fausse route. Ici, l’essentiel, c’est de ne pas faire de vagues. On fait, comme on l’a toujours fait. Si quelqu’un ne rentre pas dans le moule, ce n’est pas trop grave, tant qu’il ne vient pas empêcher les autres de faire comme leurs ancêtres.

Ceux qui aiment la nature et les plages

C’est clair que les plages sont une partie intégrante du pays qui ne pouvait pas échapper aux principales raisons d’aimer le Portugal. La nature au Portugal est parfaite pour tous les goûts. Entre les montagnes du centre et les plaines du sud, les plages de l’Algarve et les forêts du nord, il y a de quoi faire !

Ceux qui aiment l’odeur du Portugal

C’est assez surprenant de voir ce goût pour les odeurs portugaises. Mais oui, tout à fait, mille fois oui. Les immenses forêts de pins et d’eucalyptus sont là pour nous le rappeler : le Portugal sent bon. Ajoutez à cela l’odeur de l’Océan ou des sardines grillées, et nous sommes dans un pays aux mille délices olfactifs.

Le Portugal est un pays qui se laisse aimer

C’est peut-être encore la raison la plus importante. Quand vous lisez en premier que les Portugais sont accueillants, tout est dit. Les Portugais veulent qu’on les visite, qu’on les apprécie. Rien de plus fier qu’un Portugais à qui on a dit qu’il a une super cuisine, de supers plages ou de la super musique !

C’est peut-être le côté humble du Portugal qui veut ça, ou le côté simple, je ne sais pas. Etonnamment, très peu de gens ont mentionné la sécurité du pays, les prix plus bas ou les impôts favorables aux retraités étrangers. Comme quoi, les points qui sont si souvent mentionnés dans les médias étrangers ne sont pas les premiers qui viennent en tête quand on pense au Portugal.

J’ai envie d’ajouter, en guise de conclusion, qu’il me semble que beaucoup parlent du pays qu’ils connaissent lorsqu’ils sont en vacances. Je vous garantis que n’importe quel pays est plus agréable quand on est en vacances et dépaysés. Moi, ancien parisien, je n’ai jamais autant aimé l’être que lorsque j’y ai été en vacances en plein mois d’août! Les restaurateurs étaient sympas, les gens serviables, même la Seine sentait bon. Les vacances, c’est un peu l’effet de porter des lunettes qui font voir la vie en rose.

A quoi ressemble le Portugal en plein mois de février?

Pour tout vous dire, toutes les qualités qu’on a attribué aux Portugais sont encore plus visibles en hiver. Oubliez la nature, les paysages, la plage ou les odeurs. Non, ce qui compte vraiment, ce sont les gens. Et eux, en hiver ou en été, ils restent les mêmes. Pas de grognon qui fait la gueule. Enfin si, mais moins souvent !


A lire aussi