Banque Portugal
Banque Portugal

Comment choisir une banque au Portugal

Par

Le secteur bancaire au Portugal est très concurrentiel, difficile de s’y retrouver. Pour vous guider, nous allons aborder les principales banques de façon pragmatique. A vous de faire votre choix selon vos besoins bancaires.

Garder sa banque française

Et si la solution passait par ne pas prendre de banque au Portugal, tout simplement ?

Si vous n’habitez pas encore de façon permanente au Portugal, c’est la solution la plus pratique. Pour ceux qui viennent d’arriver, c’est une solution envisageable.

En effet, nous sommes dans « l’espace unique de paiements en euros » (SEPA), votre IBAN français est tout aussi valable au Portugal qu’en France. Vous pouvez ainsi légalement donner votre IBAN en France pour vous faire payer au Portugal ou même établir des prélèvements automatiques.

Le mauvais côté ? On peut se voir refuser son IBAN français au Portugal pour un prélèvement automatique. On peut également avoir des frais bancaires lors du retrait d’argent dans une caisse de retrait. Notez bien le « on peut ». Chaque banque est libre de sa politique tarifaire.

Par ailleurs, les chèques français ne fonctionnent pas au Portugal.

Ouvrir un compte bancaire international

Avec les nouvelles règles européennes, il est ainsi possible d’avoir un compte bancaire fonctionnant dans toute l’Union Européenne. On peut choisir d’en rester avec sa banque française, ou d’opter pour une « banque » plus adaptée à l’international.

Néobanques

L’euro a permis l’ouverture de nombreuses « néobanques » ces dernières années. Deux noms reviennent souvent : N26 et Revolut.

N26 est une banque en ligne allemande, Revolut britannique. Leurs services se limitent principalement aux paiements : vous avez un compte courant avec un RIB (IBAN), et une carte de paiement.

Revolut et le Brexit : la société a ouvert une antenne dans l’espace de l’Union Européenne, et affirme qu’aucun client ne sera pénalisé.

En théorie, tout devrait bien se passer. Mais !

On peut se faire refuser au Portugal, (comme en France) un IBAN qui ne soit pas du pays. Il s’agit la plupart du temps de raisons techniques, mais réelles. De plus, pas de chéquier.

En pratique et sur le moyen terme, il vaut mieux regarder les solutions de compte en banque au Portugal. Surtout si on pense à acheter son logement.

Banque portugaise pour non-résident

Un compte bancaire portugais est logique si on veut s’installer au Portugal. Il nous donne accès à la carte bancaire « Multibanco » et toutes les facilités de retrait et de paiement associées. Les prélèvements automatiques (pour payer l’eau, l’électricité…) sont simplifiés.

Toutes les banques portugaises permettent aux non-résidents d’y ouvrir un compte bancaire.

Pour ouvrir un compte bancaire de non-résident, il faut en premier lieu un NIF, le numéro d’identification fiscal portugais.

Pour obtenir ce NIF (ou « numero de contribuinte »), il suffit de se rendre aux « Finanças », le centre des impôts ou dans une « Loja do Cidadão ». Chaque ville possède son ou ses bureaux. Ils demanderont, pour établir un NIF, deux documents :

  • Une pièce d’identité en cours de validité
  • Un justificatif de domicile (en France ou au Portugal)
  • Parfois un justificatif de revenus
finanças
Un bureau des finanças

Une fois le NIF en poche, il suffit alors de se rendre à l’agence bancaire de son choix et d’y ouvrir un compte bancaire non-résident.

Une fois installé définitivement au Portugal, le compte bancaire sera transformé en compte bancaire résident. Il s’agit surtout d’une offre personnalisée suivant le profil du client, la banque ne proposant pas la même panoplie de services selon l’endroit où on habite.

Banque franco-portugaise

Avec la forte communauté portugaise de France, des banques portugaises ont ouvert des filiales en France. Elles connaissent très bien les deux pays et sont souvent un choix privilégié des franco-portugais.

Leur principal avantage : elles vous permettent de faire un crédit immobilier au Portugal grâce à vos revenus domiciliés en France. Leur désavantage ? Elles peuvent avoir des tarifs élevés. Il s’agit après tout de banques traditionnelles.

Quatre banques sont ainsi à cheval sur les deux pays : BPI, Caixa Geral dos Depósitos, Banque BCP et CIC Iberbanco.

BPI

Présente physiquement en Île-de-France, elle s’adresse en premier lieu à la communauté portugaise. Au Portugal, il s’agit de l’un des plus grands groupes bancaires nationaux.

Cette banque revient souvent comme étant l’une des meilleures sur les forums. C’est une banque « sans histoire », ils font leur boulot.

Elle est surtout connue comme étant une banque traditionnellement liée aux investissements, d’où son nom : Banco Português de Investimento. Leur expérience à ce sujet est à prendre en compte si vous comptez investir au Portugal.

Caixa Geral dos Depósitos

C’est la banque de l’état. C’est aussi la plus grande banque du Portugal. Ses agences en France permettent d’avoir une présence conséquente, là où se trouvent des portugais : Île-de-France, mais aussi Bordeaux, Lyon, Tours…

CGD
La Banque CGD, plus grande banque du Portugal

Leur avantage est simple : en tant que banque d’état, vous êtes assurés qu’elle ne fera pas faillite. Avec les crises financières qui se succèdent, mieux vaut être prudent si on a un peu d’épargne.

Les désavantages, en revanche, sont bien marqués. Les banquiers ne seraient pas serviables, les horaires ne sont pas pratiques pour ceux qui travaillent, les services sont chers. En France toutefois, ces critiques semblent exagérées. Au Portugal, il est vrai que cette très ancienne banque garde également de très anciens réflexes.

J’ai un compte bancaire à la « CGD » au Portugal depuis très longtemps. De mon expérience personnelle, je peux affirmer qu’ils ont progressé ces dernières années. La concurrence leur a fait du bien ! Je n’ai pour ma part, rien à signaler de particulier, hormis des tarifs un peu excessifs dès que l’on veut faire des transferts d’argent avec son compte professionnel.

CIC Iberbanco

Cette banque espagnole propose ses services de crédit pour acheter au Portugal. Attention, ce n’est pas une banque installée au Portugal !

Inutile donc de l’envisager si vous comptez ouvrir un compte bancaire portugais. En revanche, elle a tout à fait sa place pour obtenir un crédit en France pour acheter au Portugal.

Banque BCP – Millenium

Aujourd’hui, la Banque BCP est sans doute la meilleure option franco-portugaise. Cette ancienne antenne française de la banque Millenium portugaise est devenue une filiale aujourd’hui de BPCE (Banque Populaire et Caisse d’Epargne). Vous pouvez y ouvrir un compte bancaire français, et dans la foulée ouvrir un compte bancaire au Portugal.

Idéale pour ceux qui veulent acheter au Portugal avec leurs revenus français.

Le « Millenium BCP » comme cette banque est connue au Portugal est, de l’expérience de nombreux expatriés, une banque qui devrait compter dans les premiers choix de ceux qui recherchent une banque classique au Portugal.

Ici, nous parlons d’une banque pour celui ou celle qui est installé et qui veut vivre de nombreuses années dans notre petit coin d’Europe.

ActivoBank

Cette banque en ligne portugaise est une filiale de Millenium BCP. C’est, dans une période de transition, la solution idéale. Sur de nombreux forums et groupes de discussion, c’est la banque qui revient le plus souvent dans un cadre d’expatriation au Portugal.

activobank

Ses avantages sont nets :

  • Le compte est très simple à ouvrir
  • Pas de coûts de maintenance
  • Carte bancaire immédiate
  • Support téléphonique réactif

De plus, elle propose toute la panoplie de services bancaires classiques, de l’épargne au crédit.

Son slogan veut tout dire : « simplifica ».

C’est le premier choix pour de nombreux expatriés. De plus, même si c’est essentiellement une banque en ligne, ActivoBank dispose de quelques agences physiques.

Selon l’association portugaise de défense du consommateur (DECO), c’est la banque qui donne le plus de satisfaction à ses clients.

Banco Santander

Comme son nom l’indique, cette banque est la filiale du premier groupe bancaire espagnol, Santander. Sur les réseaux sociaux, certaines voix se sont exprimées contre Santander. Elle serait beaucoup trop chère, avec des charges bien trop lourdes.

En juillet 2019 pourtant, le magazine « Euromoney » affirmait qu’il s’agissait de la meilleure banque au Portugal. Les critères du magazine se fondent essentiellement sur le service aux clients.

Nous imaginons que des frais bancaires importants permettent à la banque d’avoir un service client d’excellence, tout simplement.

Il s’agit de la plus grande banque privée au Portugal.

Novo Banco

Issue du crash de l’ancienne Banque BES (Banco Espirito Santo), Novo Banco a connu bien des déboires financiers. C’est une grande banque, avec une gamme complète de services financiers. Malheureusement, sa santé financière est loin d’égaler celle de ses concurrents CGD, Santander ou Millenium.

Petit avantage qui peut avoir toute son importance : leur site propose une version française.

Crédito Agricola

Cette banque, comme son nom l’indique, est très présente en milieu rural. C’est un choix de proximité, lorsque l’on habite en campagne et que c’est la seule agence du coin.

C’est une banque principalement destinée aux clients ruraux. Elle n’a aucun lien avec le Crédit Agricole français. Si vous avez un projet bien défini et localisé, c’est un choix à prendre en compte.

Bankinter

Cette banque espagnole est relativement récente au Portugal. Issue du rachat de l’ancienne banque Barclays, elle propose aujourd’hui des services globaux, comme toutes les grandes banques.

C’est la plus chère des banques en termes de frais bancaires, mais c’est aussi la seule qui permet l’ouverture d’un compte sans argent.

Banco CTT

C’est l’équivalent de la Banque Postale en France. Avec les mêmes qualités, et souvent les mêmes défauts. Nous avons donc un réseau hors normes, chaque bureau de Poste (CTT) étant une agence bancaire potentielle.

Mais cet universalisme n’est pas forcément le plus adapté pour des besoins spécifiques. La Poste a rarement des conseillers bancaires très pointus. Aujourd’hui, il est encore trop tôt pour s’exprimer sur la qualité des services de Banco CTT. En effet, la banque n’existe que depuis 2016.

Agence BancoCTT

Des grandes banques possédant un guichet physique, c’est sans aucun doute la moins chère, il n’y a pas de frais. Si vous avez besoin de voir une personne en chair et en os, et que vous n’avez pas de besoins bancaires particuliers, Banco CTT est sans doute un très bon choix.

Banques françaises au Portugal ?

C’est bien simple, il n’y en a pas. Pourtant, on voit des enseignes comme BNP Paribas ou Natixis. Elles n’opèrent pas commercialement au Portugal. Il s’agit de services délocalisés au Portugal, qui travaillent avec des clients français.

En clair, les salaires portugais étant plus bas qu’en France, et les loyers également, les grands groupes bancaires délocalisent ce qu’ils peuvent délocaliser.

En résumé, la meilleure banque au Portugal

Toutes les banques ont leurs avantages « théoriques ». Mais des bons ou mauvais employés, toutes les sociétés en ont. Il suffit de pousser les portes d’une agence et de tomber sur la personne qu’il ne fallait pas pour que son opinion sur la banque soit radicalement changée.

En clair, voici nos conclusions :

  • Pour les besoins bancaires classiques, Millenium BCP est un très bon choix.
  • En cas d’investissements, mieux vaut se diriger vers BPI, habituée aux PME.
  • Un compte bancaire simple et complet, pour les habitués d’Internet : ActivoBank.
  • Si vous avez besoin d’un guichet physique sans besoins particuliers, Banco CTT

Disons-le : si nous conseillons Millenium BCP en général pour ceux qui sont à cheval sur les deux pays, un mauvais banquier peut ruiner notre conseil. Méfiance donc !

C’est pour cette raison que nous nous sommes tournés sur les réseaux sociaux, en plus de notre expérience personnelle, afin d’élaborer notre article, qui sera toujours mis à jour.

Si vous voulez partager avec nous votre expérience, les lecteurs des commentaires vous remercient !

Pour aller plus loin, la Banque du Portugal met à disposition un comparateur de commissions. En un clin d’œil, toutes les institutions bancaires sont comparées.

Comparateur des commissions bancaires de la Banque du Portugal

Comparateur
Comparateur de la Banque du Portugal

Malheureusement, la Banque du Portugal ne propose pas un comparateur de crédit. Chaque banque a sa propre politique, mais sachez que les taux sont très majoritairement variables, indexés sur l’EURIBOR. Ce que l’on négocie au Portugal, c’est le « spread », le pourcentage de commission de la banque.

➡ Lire également : le crédit au Portugal


Commentaires

A lire aussi