Permis de conduire portugais
Permis de conduire portugais

Permis de conduire européen au Portugal

Par

Si vous venez habiter au Portugal, vous avez deux ans pour changer votre permis de conduire en permis portugais. Si vous ne le faites pas, l'amende est sévère si vous êtes contrôlé !


Détenteur d’un permis européen, on peut croire naïvement que notre permis est valable partout en Europe. Il y a le petit drapeau de l’Union Européenne dessus, ce sont les mêmes catégories et le code de la route est pratiquement identique partout. Les voitures sont les mêmes. Mais en fait… on peut se tromper.

A savoir : on ne peut pas avoir plusieurs permis de conduire. Impossible d’avoir le permis français et le permis portugais, par exemple.

Permis de conduire pendant les vacances

Il n’y a aucun souci pour conduire partout en Union Européenne et même ailleurs avec notre permis français, belge, portugais… Tant que l’on est résident fiscal d’un autre pays, notre permis est valable au Portugal. C’est la même chose que l’on soit citoyen de l’Union Européenne, ou que l’on soit citoyen d’un pays avec lequel le Portugal a des accords, c’est à dire pratiquement le monde entier. Une exception notable toutefois : la Chine (sauf Macao).

Permis de conduire si on devient résident

Les détenteurs de nouveaux permis émis depuis 2013, en format carte de crédit, n’ont rien à faire à part déclarer leur résidence au Portugal sous 60 jours à l’IMT, l’Institut de la Mobilité et des Transports.

C’est un véritable permis européen, valable partout en UE. Mais il est possible de l’échanger si on le souhaite contre un permis de notre nouveau pays de résidence.


Carta de condução, le permis de conduire portugais
Carta de condução, le permis de conduire portugais

Ceux qui veulent pleinement s’intégrer, ou simplifier certaines démarches peuvent vouloir le faire. C’est toujours d’un bon effet que de présenter un papier portugais lors d’un contrôle de police. Ou du moins, on l’imagine.

Vous devez néanmoins changer votre permis en permis portugais si :

  • Vous perdez votre permis français (ou volé, ou abîmé…)
  • Si vous avez commis une infraction routière au Portugal
  • La validité de votre permis étranger est terminée. On vous l’échangera contre un permis portugais, avec une nouvelle validité portugaise.

Les nouveaux permis de conduire français, émis à partir de 2013, sont valables 15 ans. Les premiers renouvellements auront donc lieu à partir de 2028.

A savoir : le Portugal vérifiera auprès de votre pays d’origine que votre permis est toujours valable. Ceux qui ont eu des restrictions voire même un retrait de permis ne pourront pas obtenir un permis « tout neuf » comme ça.

Vieux permis rose avec validité à vie

Tout se complique si vous avez un permis d’avant 2013. Les fameux permis de couleur rose, qui n’avaient pas de date de validité.

Vous avez deux ans pour échanger votre vieux permis en permis portugais.

Il n’y a plus, vous l’aurez compris, de permis de conduire valables à vie. Les renouvellements de permis se font avec attestation médicale à partir de 60 ans, que vous soyez Français, Belge, Portugais… Cette attestation médicale est transmise automatiquement par votre médecin au Portugal à l’IMT.

Modalités pratiques

L’échange peut se faire dans un premier temps en ligne, sur un portail créé par l’IMT (Institut de la Mobilité et des Transports) à cet effet.

IMT Online, portail disponible en portugais ou en anglais

La procédure coûte 30 euros en présentiel à l’IMT de votre résidence. Pour trouver l’IMT le plus proche de chez vous, tapez IMT + nom de votre ville dans un moteur de recherche.

Si vous le faites en ligne, vous bénéficiez d’une réduction de 10%.

Documents nécessaires

  • Pièce d’identité et votre NIF
  • Preuve de résidence au Portugal (une déclaration de la mairie, « câmara municipal », par exemple)
  • Votre permis de conduire actuel
  • Certificat médical électronique émis par un médecin au Portugal

Et bien sûr, si vous aller vous en occuper en présentiel à l’IMT, apportez également avec vous une photocopie de chacun de ces documents.

La procédure est relativement simple, et vous serez en règle. La non présentation d’un permis portugais, alors que vous y étiez obligé peut vous coûter très cher : jusqu’à 300 euros !


A lire aussi