Voyage au Portugal en avion TAP et Portugalia
Voyage au Portugal en avion TAP et Portugalia

Voyager en avion au Portugal avec TAP, Air Portugal

Par

Pour voyager au Portugal en avion, tout le monde vous le dira, les deux meilleures compagnies aériennes sont TAP Air Portugal et Air France. Vraiment ?


Ces deux compagnies ont le plus d’avions, le plus d’horaires, le plus de destinations, et donnent des garanties de sécurité exemplaires. Surtout TAP d’ailleurs, qui n’a jamais eu de crash d’avion depuis sa fondation en 1945.

Mais il faut dire que TAP ne possède plus l’aura qu’elle avait pu avoir autrefois. La réalité des compagnies low-cost, comme Ryanair ou EasyJet, l’a rattrapée.

Avion TAP
Avion de la TAP

TAP Express, ancienne Portugália Airlines

Pour faire face à la concurrence des low-cost, TAP a intégralement racheté en 2006 la petite compagnie PGA-Portugália Airlines. Il s’agit d’une compagnie opérant sur des vols courts ou moyen-courriers. C’est, au sein du groupe TAP, la version « low-cost », d’où son changement de nom en « TAP Express ».

On distingue ainsi clairement TAP, spécialiste des long-courriers, de TAP Express.

TAP Express est donc un opérateur domestique, faisant surtout des vols en territoire national. Sur des lignes moins fréquentées, mais aux liaisons quotidiennes, TAP Express opère avec des avions plus petits.

Avion TAP Express
Avion TAP Express

Je pensais que voyager avec une aussi petite compagnie, dans des avions si petits serait peut-être une expérience négative, et en fait, non. Voyager dans des avions qui sont pratiquement fait pour être des jets privés, comme un embraer, c’est classe !

La flotte a été renouvelée en 2016, avec de nouveaux Embraers. Pour rappel, la marque Embraer est brésilienne. C’est un bon choix, en attendant d’avoir des avions construits au Portugal

TAP Express est une entreprise qui profite de la très bonne image laissée par Portugália.

Ancien Embraer de PGA - Portugália
Ancien Embraer de PGA – Portugália

En 2008, pour faire un vol Marseille-Lisbonne, qui est une ligne relativement peu fréquentée, j’étais passé par Portugália. Aucun problème pour l’enregistrement des bagages à l’aéroport de Marseille-Marignane, aucun problème pour récupérer ses bagages à l’arrivée à l’aéroport da Portela. J’insiste sur ce point, j’ai déjà eu par le passé de mauvaises surprises avec une compagnie espagnole.

Comme dans toute bonne compagnie aérienne portugaise d’autrefois, pendant le voyage, on nous avait servi un petit en-cas. Effort inutile de mon point de vue, l’en-cas a beaucoup baissé en qualité par rapport à ce qu’on pouvait manger dans les années 80 chez TAP, qui était réputé pour sa bonne nourriture.

Enfin bon, c’était une autre époque, on ne payait pas notre billet d’avion le même prix non plus. Avec le low-cost, il n’y a plus rien aujourd’hui. Et entre nous, pour deux heures de voyage seulement, c’est pas plus mal.

Voyage de retour avec TAP

Au retour, le vol Lisbonne-Paris, très fréquenté, a été lui aussi nickel, et dans un gros avion, un classique Airbus A320. Rien à redire, j’ai récupéré mes bagages instantanément à l’aéroport d’Orly, malgré la plus importante quantité de bagages à trier à la sortie.

Était-ce un coup de chance ? Je ne suis pas un gros voyageur en avion, j’avoue, mais depuis lors, je ne me souviens pas d’avoir eu de soucis plus importants avec TAP qu’avec une autre compagnie aérienne.

Mais ce voyage Marseille-Lisbonne puis Lisbonne-Paris m’avait tout de même couté 300 euros, acheté non pas en agence de voyage, mais sur un comparateur en ligne. Il faut dire que j’avais acheté mon billet d’avion seulement un mois à l’avance, j’ai eu pas mal de chance finalement. En plus, c’était des vols directs, sans escale.

Soyons francs, le principal problème d’une compagnie aérienne, surtout lorsque l’on fait un voyage relativement court entre la France et le Portugal, c’est la ponctualité.

Et là-dessus, on est pas bons.

L’aéroport de Lisbonne est l’un des moins ponctuels du monde. Mais à bien y penser, ça aussi c’est normal que ce soit dégradé ces dernières années. L’aéroport est toujours de la même taille, mais le trafic aérien y a été multiplié plusieurs fois en très peu de temps.

Il suffit de penser à l’engouement pour le Portugal des européens ces dix dernières années. Logiquement, à un moment donné, ça coince.

Concurrence des low-cost

Si on veut faire quelques économies lors d’un séjour ou d’un week-end au Portugal au niveau du transport aérien, on peut utiliser les entreprises low-cost qui desservent le pays. Un voyage en semaine de juin pour moins de 100 euros, aller/retour ! C’était avant l’avènement des low-cost, complètement inenvisageable.

Paris-Lisbonne n’a jamais été aussi accessible. Et là encore, rien à redire sur la qualité du service, c’est du low-cost, mais pas du low-quality. Ok, ils ne nous servent pas notre petit en-cas, mais franchement pourquoi faire, le voyage ne dure que deux heures.

Le low-cost a permis le développement du tourisme de masse, sur des villes qui autrefois étaient relativement épargnées. C’est une bonne chose, si on sait canaliser ce genre de tourisme. On l’a vu, pour l’aéroport de Lisbonne, mais aussi pour la profusion de Airbnb et autres augmentations de l’immobilier, c’est une catastrophe…

Il existe des vols Paris-Porto, desservi par les low-cost. Ma famille étant à Pombal, qui est une ville exactement à mi-chemin entre Porto et Lisbonne, ça m’est égal d’arriver dans l’une ou l’autre ville. Des entreprises comme Transavia ou Ryanair font des prix défiant toute concurrence sur ce trajet.

Depuis que je ne vais plus à Lisbonne, mais à Porto, je ne prends plus que Ryanair. Dommage pour TAP, mais ils sont les seuls à faire Marseille / Porto en direct. C’est un des effets positifs de la concurrence : de nouvelles liaisons ouvrent, simplifiant la vie à de nombreux voyageurs.

Si vous préférez allez voir du coté des Açores, îles magiques situées en plein milieu de l’océan Atlantique bien connu pour son anticyclone, une compagnie est spécialisée dans cette magnifique région : SATA Air Açores. On a envie de voyager avec eux, rien que pour le superbe logo qui représente un Autour, qui est un rapace (Açor veut dire Autour, donc, les Açores, en français, ça veut dire « les Autours »).

Sata Air Azores
Sata Air Açores

Alors, un petit vol pas cher pour vos prochaines vacances au Portugal, ça vous tente ?

close
Abonnez-vous à notre newsletter.
Nous ne spammerons pas, promis !

A lire aussi