Missa do Galo
Missa do Galo

Messe de Minuit au Portugal : Missa do Galo

Par

Noël est encore une fête religieuse au Portugal. Dans un monde toujours plus globalisé et impersonnel, le pays garde toujours ses traditions chrétiennes. La messe de Minuit, celle du Coq pour les Portugais, est ancrée dans la culture. Mais pourquoi le coq, galo en Portugais ?


À quelle heure ?

Traditionnellement, la messe est fixée à Minuit, 24h. Certaines paroisses aiment prendre rendez-vous à 23h59. C’est la véritable Messe de Minuit, celle que l’on attend après avoir dîner un repas supposé être frugal.

C’était la messe envisageable pour un jour qui n’est pas férié. Autrefois, dans les champs, on travaillait jusqu’aux dernières lueurs du soleil, puis, on préparait les festivités du 25.

De nos jours, cette tradition n’est plus ce qu’elle était. Surtout pour une histoire de repas, comme nous allons le voir…

La Consoada

La Consoada, que l’on pourrait traduire en français par « repas qui console », était un repas qui autrefois était léger. C’était celui que l’on prenait avant d’aller à la messe de Noël. Il était même conseillé autrefois de jeûner !

La tradition du bacalhau, du poisson, vient de se repas qui se voulait donc simple.


Pour en savoir plus : Consoada au Portugal

Crèche de Noël vivante de Priscos
Crèche vivante de Priscos, avec Joseph et Marie. Jésus n’est pas encore né.

C’était après la messe que l’on se régalait. Jésus est né ! On peut maintenant mettre le petit Jésus dans la crèche. Celle de l’église, qui attend son Jésus depuis le début de l’Avent, et celles des paroissiens, dans leurs demeures.

Le véritable repas de Noël, celui où l’on se régale est donc le repas de midi, le 25 décembre. Aujourd’hui encore, dans bon nombre de familles portugaises, c’est à midi du jour de Noël que l’on se retrouve.

Se retrouver pour manger à midi plutôt qu’en soirée est toujours d’actualité dans les moeurs portugaises. On préfère passer le repas puis l’après-midi ensemble, c’est plus long et plus sympa…

Le Coq

L’origine de l’expression « missa do galo » semble incertaine, et se retrouve principalement au Portugal, en Espagne et dans les autres pays lusophones ou hispanophones.

Coq
Le coq, associé à la messe de Minuit

Pour certains, l’origine du nom nous viendrait du premier chant du coq. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le coq ne chante pas qu’au petit matin !

Il semble plus probable un nom d’origine plus altruiste. Chaque paysan de Tolède, en Espagne, offrait un coq avant les 12 coups de minuit. Ces coqs allaient ensuite être distribués pour les pauvres, qui allaient pouvoir avoir un bien meilleur repas pour Noël qu’habituellement.

Selon l’agence Ecclesia, l’agence officielle de l’église Catholique, on faisait également chanter un coq pendant la Messe de Minuit, afin de favoriser de bonnes récoltes. Une tradition qui se perd dans la nuit des temps, et, de par sa description, semble plus ancienne que la religion chrétienne.


A lire aussi