chateau
chateau

Mèmes sur les Portugais : blagues nazes ou drôles ?

Par

Les portugais de France ont toujours été la cible de moqueries. On est poilus, un peu simplets, bons à faire le ménage et à travailler dans le bâtiment. Mais on sait rigoler !

J’ai donc fait une petite recherche sur Internet, avec quelques “mèmes” qui tournent habituellement sur Facebook et autres sites de blagues. C’est pas très malin, certaines blagues sont drôles, d’autres sont justes nulles.

Mais comme la sensibilité est une affaire personnelle, à chacun de juger s’il doit en rire ou en pleurer !

De façon incroyable, les blagues ne sont pas portées sur le “gay”. Peut-être que ce n’est pas compatible avec le poil ?

Blagues sur les poils

Pourquoi est-ce que les portugais ont gagné la réputation d’être poilus ? Physiquement, les portugais ne sont pas plus poilus qu’un espagnol ou un français. Mais il est vrai que l’habitude de s’épiler, finalement assez récente, est arrivée un peu plus tardivement au Portugal.

On se souvient de Rosa Mota, marathonienne portugaise qui remporta les jeux Olympiques avec une sacrée touffe sous les bras…

Rosa Mota
Rosa Mota

Le poil, c’est peut-être une des moqueries les plus dures à supporter. On est proches du singe. C’est une attaque au physique, qui ne correspond à aucune réalité.

C’est poilu ? C’est forcément portugais.

D’un autre côté, le poil est un symbole de la virilité. Les femmes portugaises sont donc forcément costaud. Il en faut de la force pour faire le ménage !

Cette image, je l’ai déjà vue dans presque toutes les nationalités. Des fois Maria devient Natasha en Russie ou Raymonde en Auvergne.

Blagues de chantiers

Le portugais est un maçon. Il a ça dans le sang, il est né avec. Ici, les blagues sont plus gentilles je trouve. Parce que même si on se moque, on affirme tout de même que personne ne construit aussi bien une maison qu’un portugais. Et ça, ça change tout.

château de sable portugais
Dès qu’il s’agit de construire quelque chose, les portugais cartonnent

Les blagues tournent souvent en rond au final. On trouve une image rigolote de chantier, et hop, on dit que ce sont des portugais.

Il y a même des humoristes qui en ont fait leur image de marque, comme le marocain D’Jal. Lui, il s’amuse de l’accent des portugais qui, c’est vrai, peut faire rire tellement on ne comprend rien parfois ! Souvenez-vous du maçon chez Cauet


Commentaires

A lire aussi