Joacine
Joacine

Joacine Katar Moreira

Par

Avec les législatives 2019, des voix différentes se font entendre désormais à l’assemblée. Celle du LIVRE, parti de Joacine, détonne et provoque.

Avoir tous les défauts

Quand on pense au Parlement, à l’Assemblée, la première image qui nous vient à l’esprit est celle d’un hémicycle occupé principalement par des hommes blancs en costumes gris. Joacine vient casser tous les clichés.

  • Elle est bègue. A la limite de l’incompréhension.
  • C’est une femme.
  • Elle est jeune (née en 1982).
  • Elle a la double nationalité, portugaise et guinéenne (Bissau).
  • Elle est noire.
  • Pour parachever le tout, elle est divorcée, et maman solo.

Par “chance” elle n’est pas musulmane, mais d’éducation catholique. Ce n’était pas impossible, il y a de nombreux musulmans en Guinée-Bissau d’où elle est originaire.

Joacine Katar Moreira
Joacine Katar Moreira

Députée unique du parti LIVRE, elle constitue, physiquement et idéologiquement, le contrepoint à André Ventura, député du CHEGA, parti assurément d’extrême-droite.

Il y a deux autres femmes noires élues à l’Assemblée de la République en 2019, mais qui n’ont soulevé aucune remarque. Beatriz Dias, née au Sénégal et élue par le Bloco de Esquerda (équivalent de la France Insoumise) et Romualda Fernandes, élue par le PS et également née, comme Joacine, à Bissau.

Nul doute que le racisme sera un thème récurrent des prochaines années à l’Assemblée !

Un parti provocateur

Le parti se défini lui-même comme étant un parti écologiste de gauche et pro-européen. Jusqu’ici, tout va bien. En France, ils seraient alignés avec un Europe Ecologie par exemple.

Coquelicot LIVRE
Le LIVRE a choisi le coquelicot pour emblème

Ils ont pour ambition affichée de “provoquer”. Il s’agit pour eux de choquer l’opinion publique, afin de faire réfléchir sur des problèmes de société. Nous sommes dans la droite ligne des Femen par exemple.

Le choix de Joacine en tant que député est lui-même provocateur, et oblige la société portugaise à se poser de nombreuses questions. Sur les réseaux sociaux, ça se déchaîne !

De nombreuses “fake news” au sujet de Joacine ont été colportée sur les réseaux sociaux. Les opposants du CHEGA sont en grande partie responsables de cette campagne de désinformation, en relayant joyeusement tout ce qui pouvait être retenu contre Joacine.

programme LIVRE
Les promesses habituelles de tout bon parti qui se respecte. La semaine de 30 heures est un objectif ambitieux, c’est le moins que l’on puisse dire.

Une jupe masculine à l’Assemblée

Symbole absolu de cette provocation, la jupe de Rafael Esteves Martins. Il s’agit de l’assesseur de Joacine à l’Assemblée, un assistant parlementaire. Au premier jour de leur entrée au Palais de São Bento (où se trouve l’Assemblée), il arrive habillé avec une superbe jupe.

jupe masculine

Rien n’empêche légalement un homme de porter une jupe. Je l’ai moi-même envisagé, certaines jupes masculines étant du plus bel effet. Souvenez-vous de Jean-Paul Gaultier.

Avec son choix, Rafael savait qu’il allait provoquer. Et provoquer une interrogation au sein de la société portugaise. Pourquoi Rafael ne pourrait pas venir en jupe à l’Assemblée ? Contrairement à ce qu’il a dit aux journalistes il savait qu’il allait provoquer.

Il revendique la liberté de pouvoir s’habiller comme il veut. Pourquoi pas tout nu. Comme il le dit, il n’a pas été élu, contrairement à Joacine. Il ne doit donc répondre de ses actes que devant celle-ci. La crique adverse est simple : se promener en jupe à l’Assemblée pour un homme est un manque de respect.

Il faudra sans doute attendre quelques années pour que les mentalités évoluent à ce sujet, et le LIVRE voudrait bien accélérer le processus.

Une bègue à l’Assemblée

Revenons à Joacine. Elle représente, à elle seule, beaucoup de personnes qui n’ont normalement pas de voix dans les hautes instances de l’Etat. Elle est bègue. Il ne s’agit pas d’un petit bégaiement, non.

C’est à un tel point critique que certaines personnes pensent qu’elle exagère exprès !

Une chose est sûre : elle n’aura pas de minutes supplémentaires pour pouvoir s’exprimer à l’Assemblée. C’est un véritable handicap, mais mûrement réfléchi de leur côté.

Est-ce courageux ou idiot ? Je ne trancherais pas à ce sujet.

Ce dont je suis sûr : toutes ces “provocations” ont bien sûr un effet “prise de conscience”, mais également un effet polarisateur. Difficile d’être modéré dans de telles conditions, et le LIVRE fait le jeu de l’extrême-droite.

Que pense le vieux conservateur qui ne voit qu’un homme déguisé en femme monter les marches du Palácio de São Bento ? Que pense-t-il encore lorsqu’il regarde le “discours” de Joacine, difficilement supportable lorsque notre oreille n’est pas habituée au bégaiement ?

Il y a fort à parier qu’il ira voter pour celui qui dira tout haut que c’est un scandale que d’autoriser un homme déguisé en femme de rentrer dans l’Assemblée et un autre scandale que d’autoriser une bègue d’y prendre la parole. En un mot comme en cent, il risque de voter CHEGA plutôt que PSD.

Une intellectuelle engagée

En regardant les principales personnalités du LIVRE, on constate qu’il s’agit d’intellectuels et d’universitaires. Joacine en fait partie, avec son doctorat en Etudes Africaines. Historienne de métier, elle est chercheuse au ISCTE, l’Institut Universitaire de Lisbonne.

Elle se définit comme étant une femme, féministe intersectionnelle et activite antiraciste.

Ce sont des préoccupations légitimes, et il est bon, à mon avis, d’avoir quelqu’un qui représente les intérêts de ces portugais invisibles. Mais il ne s’agit pas des préoccupations de la plupart des portugais. Le discours du LIVRE sera forcément détourné par les médias pour faire vendre un peu plus, surtout avec la réplique du CHEGA de l’autre côté de l’hémicycle.

En attendant, il faut toujours attirer les investisseurs étrangers, augmenter le smic, améliorer les conditions de vie des retraités et préserver la Nature pour avoir quelque chose à léguer à nos enfants…


Commentaires

A lire aussi