Initiativa Liberal, le parti anti-impôts

Par

J’ai reçu aujourd’hui une publicité rigolote. Un parti se propose de lutter contre la fiscalité excessive.

logo initiativa liberal

Des As du marketing

Tout d’abord, j’avais cru à une énième missive de l’administration fiscale. La forme de l’enveloppe et les logos sont très ressemblants. Mais en y regardant de plus près, il n’en est rien. C’était un courrier d’un nouveau parti portugais, l’Initiativa Liberal.

Toute leur campagne est ainsi faite. Une campagne moqueuse, qui peut faire sourire. Sont-ils sérieux ?

En prenant la forme d’un courrier des “Finanças”, ils étaient sûrs d’attirer l’attention. Là-dessus, bravo. Mais qui sont ces gens ?

Si on regarde bien le logo, ce n’est pas celui de la Autoridade Tributária. Ouf.

Un nouveau parti libéral

Comme leur nom l’indique, il s’agit d’un parti prônant les idées libérales. Pour faire simple, il s’agit de “libérer” les gens de l’emprise de l’Etat, qui devrait être réduit à sa plus simple expression : les pouvoirs régaliens. Justice, Défense, Intérieur…

Pour le reste, ça serait à l’initiative privée d’agir.

Ici, l’Initiativa Liberal prône une simplification massive des impôts, et leur réduction. Dans leur courrier, il n’y a pas d’autre proposition. Juste une promesse électorale simple à retenir, simple à faire.

Démagogique.

Il est toujours plus simple de critiquer que de construire.

Des idées d’actualité

A l’heure de l’individualisme, les libéraux peuvent avoir le vent en poupe. Et il est vrai que tout le monde aimerait payer un peu moins d’impôts, non pas par manque de solidarité, mais pour empêcher le gaspillage de l’Etat.

Site des libéraux portugais. “Libère-toi du socialisme”. Message clair.

Si l’on croit en l’être humain, en sa bonté intrinsèque et qu’on est optimiste pour l’avenir, devenir libéral semble couler de source. Si en revanche on pense qu’il faille réguler, intervenir jusque dans les affaires intimes parce que l’Homme est un animal, les libéraux sont la dernière option viable.

Pour leurs premières élections, les européennes 2019, ils n’avaient pas obtenu 1% des voix. Pour les législatives, ce n’est guère mieux, avec 1,27%. Mais ils sont parvenus à élire un député !

En tout cas, moi, je suis rassuré que leur courrier ne soit pas une missive des Finanças pour payer une contravention ou un impôt… ouf !


Commentaires

A lire aussi