Portugal champion du monde de foot
Portugal champion du monde de foot

Et si ? Portugal, champion du monde de foot !

Par

Imaginez, le Portugal gagne la coupe du monde de football. Qu'est-ce qui changerait ? Serons-nous plus heureux, plus riches, plus intelligents, plus solidaires, plus sportifs ?


J’ai eu un rêve

L’autre nuit, j’ai fait un rêve agréable. Après un parcours du combattant, des victoires difficiles, le Portugal arrivait en finale de la coupe du monde. Un match que j’ai regardé, malgré toutes les polémiques. Moi, et tous les Portugais, même ceux qui n’aiment pas le foot ou ceux qui boycottent…

Au bout d’un match rempli d’émotions, avec un but de notre capitaine, le Portugal fini par remporter cette coupe. Inimaginable, une joie intense est palpable de Faro à Viana do Castelo, de Paris à Genève, de Luanda au Timor. Champions du monde, rien que ça.

L’image de Cristiano Ronaldo soulevant le trophée en or de la FIFA restera à jamais gravée dans les livres d’Histoire. Un petit pays par sa population, mais énorme par son football remporte enfin une coupe du monde, à égalité avec une France, une Allemagne, une Italie, un Brésil ou une Argentine.

Oui mais… et après ?

Les Portugais vont jouer encore plus au foot

C’est peut-être l’effet positif le plus immédiat : le football, qui est déjà omniprésent au Portugal, serait encore plus apprécié. Toujours plus de gamins choisiraient de jouer au foot, suivant les pas de leurs idoles, désormais championnes du monde.

Le Portugal a beau être un pays de foot, les personnes jouant à un niveau fédéré ne sont pas si nombreux ! Nous manquons par exemple de femmes et de seniors. Qui sont les adultes qui jouent encore au foot dans un club amateur, juste pour le plaisir?

Si les Portugais pouvaient faire un peu plus de sport, ça serait génial. Il faudrait juste que ce ne soit pas au détriment d’autres sports, qui mériteraient largement que l’on s’y intéresse aussi. Je pense au rugby, je pense au judo, je pense au tennis, je pense à tant d’autres sports. Il n’y a pas que le foot dans la vie !

Les Portugais vont prendre confiance

Être Portugais, c’est être humble. Il n’y a pas souvent des motifs de fierté, le pays étant presque toujours à la traîne sur tous les sujets en Europe. Mais là, sur un sujet d’importance majeure au Portugal, on serait les meilleurs. Mais c’est une confiance de façade ou presque. Ah oui, on est bons au foot… et alors? Est-ce qu’on est bons en recherche scientifique, en industrie, en commerce?

Afonso de Albuquerque
Ça ne jouait pas beaucoup au foot, à l’époque de Afonso de Albuquerque. La période où les Portugais étaient dominateurs et faisaient de l’argent, pragmatiques et efficaces.

Et c’est ici qu’il va y avoir un petit couac.

Gagner, c’est gentil, mais ça sert à rien

Une fois l’euphorie passée, et quelques inscrits de plus dans les clubs de foot, que va-t-il se passer vraiment? Rien. Nous ne travaillerons pas forcément mieux ou plus vite. Nous ne serons pas forcément plus solidaires sur d’autres thèmes que le foot. Et encore, sommes-nous solidaires avec un supporter d’un autre club que le notre, ou bien souffrons nous de cette maladie qu’est la « clubite »?

Regardons les autres champions du monde. La France a gagné la coupe du monde. Deux fois. Et alors? Que s’est-il passé? Les Français ne sont pas plus riches qu’avant. Le pays n’est pas plus respecté qu’avant à l’étranger. Pareil pour l’Italie ou l’Allemagne.

Pour le Portugal, ça pourrait être un petit peu différent. Notre pays n’est pas si connu que ça, à l’étranger. Devenir champion du monde, c’est une fabuleuse carte de visite, qui mettrait le Portugal dans les bouches du monde entier.

Est-ce que ça servira pour avoir de nouveaux contrats industriels, à vendre plus facilement nos produits industriels? J’en doute fort. En revanche, ça peut servir pour développer le tourisme.

Encore plus? Avons-nous besoin de touristes? Vous connaissez sans-doute la réponse, alors que le pays a du mal à s’adapter à la croissance exponentielle du tourisme de ces dernières années.

Vu comme ça, ça serait presque négatif d’être champions du monde. N’exagérons rien.

Disons que ça serait comme une très belle fête, on est super contents sur le moment, puis quelques jours plus tard, il ne restera plus que le souvenir de ce bon moment.

C’est ce souvenir que je nous souhaite, parce qu’il fait du bien. Faire la fête, oui, ça ne sert à rien économiquement, mais nous ne sommes pas non plus des robots, n’est-ce pas?

Alors pour tout ça, je ne dirais qu’une chose :

FORÇA PORTUGAL!!

Portugal champion du monde de foot
Portugal champion du monde de foot
close
Abonnez-vous à notre newsletter.
Nous ne spammerons pas, promis !

A lire aussi