Renova
Renova

Renova, papier toilette portugais

Par

En ces temps perturbés, il y a une chose qui ne manquera pas dans les maisons portugaises : le papier toilette.

Personne n’en parle, du papier toilette, sauf quand il en manque. Avec le coronavirus, les supermarchés ont littéralement été dévalisés ! Pourtant, ils ne se valent pas tous, et les Portugais ont la chance d’avoir une entreprise à la pointe de cet indispensable des toilettes et salles de bain : Renova.

Logo Renova

Le PQ, c’est tabou

Il faut dire que, contrairement aux apparences, les Portugais sont beaucoup moins coincés que les Français vis-à-vis de leur corps. Souvenez-vous du sketch des inconnus ! La preuve ? La censure de la RATP (métro parisien) de la campagne de pub de Renova en été 2017.

publicité Renova
La RATP n’a pas accepté la mention “apaisement sexuel”, ni la soit-disant référence religieuse que l’on observe sur le tatouage. Le personnage que l’on voit, c’est un personnage de la mythologie, Laocoon. Prudes et incultes, à la RATP. Passons.

Le Portugal est un pays aux nombreuses forêts, baigné par l’Océan et ses rivières. Une situation privilégiée pour produire du papier. Notre entreprise possède des origines lointaines, dans un village près de Torres Novas, dans le centre du pays. On y retrouve la trace des premiers fabricants de papier dès 1818 !

Avec du bois en abondance et des usines en plein coeur du Portugal, on ne risque pas de manquer de papier toilette.

Renova n’a peur de rien avec leurs publicités. Ils nettoient la merde avec classe, pour parler cru. Et franchement, ça marche, les codes sont complètement renversés, on a l’impression de voir une publicité pour du parfum…

N’oubliez pas le slogan de la marque : “le papier le plus sexy du monde” !

Avouons-le : il vaut mieux avoir un cul propre qu’un bon parfum pour draguer. Ah zut, il ne faut pas en parler, c’est tabou ! (insérez ici le smilie qui convient le mieux à votre sensibilité, moi ça serait celui qui est MDR).

Renova – Fábrica de Papel do Almonda, SA

La marque “Renova” est presque aussi ancienne, datant du XIXème siècle. L’entreprise industrielle telle que nous la connaissons aujourd’hui est née formellement en 1939. Le site du village de Casais Martanes était idéal, et permettait d’y construire un barrage à la source de la rivière Almonda pour obtenir l’eau nécessaire à la production de papier.

ancienne usine Renova
L’ancienne usine Renova, une gloire du passé, cadre idéal pour un film post-apocalyptique

En 1943, plusieurs familles font l’acquisition de l’entreprise. Aujourd’hui encore, les capitaux de “Renova – Fábrica de Papel do Almonda, SA” sont toujours familiaux. Nous parlons ici d’une entreprise purement portugaise !

Il s’agissait alors de produire principalement du papier pour écrire ou pour l’imprimerie. Ce n’est que dans les années 1960 que Renova lance ses produits de “grande consommation”, papier toilette en tête.

Dans ce Portugal des années 1960, tout était à faire à ce niveau. Il fallait expliquer aux portugais la pertinence d’utiliser du papier jetable… jusqu’à mettre un mode d’emploi sur les emballages.

Dans les années 1980, la nouvelle usine Renova, à 1 km de distance de l’ancienne, démarre ses activités. Le village de Zibreira change ainsi de physionomie à jamais. Plus de 500 personnes travaillent aujourd’hui pour l’entreprise.

nouvelle usine
Nouvelle usine de Renova. Futuriste, elle est largement équipée de robots et d’automatismes.

Le papier toilette noir

Le PQ, c’est tabou. En France, encore plus qu’ailleurs. Ce n’est pas un sujet. Pourtant, un Portugais a eu une idée. En regardant des trapézistes du Cirque du Soleil à Las Vegas qui jouaient avec des rubans noirs, il se dit : et pourquoi pas du papier toilette noir ?

renova
papier toilette noir
C’est dans l’univers de la cosmétique que l’inspiration est née. Le PQ a ses lettres de noblesse avec Renova.

Paulo Pereira da Silva est ce portugais au trait de génie. Patron de Renova, il était alors accompagné de son directeur marketing, Luís Saramago, qui a tout de suite accroché. L’idée a fait son bonhomme de chemin, jusqu’à une soirée formelle, où le PDG de Renova est convié à la table du président de la république portugaise d’alors, Jorge Sampaio.

Pedro Pereira da Silva
Pedro Pereira da Silva, lors d’une interview sur RTP.

Le président lui demande si Renova avait des idées innovantes. C’est à ce moment là que Paulo Pereira da Silva lui parle de ce papier toilette noir. Les réactions des convives ont été pour le PDG la confirmation de son intuition. Il se devait de lancer ce nouveau produit, ce qui sera chose faite en 2005.

Le succès, on le connaît, toutes les boutiques “branchées” proposent ce papier pas comme les autres. Il s’agit d’une toute petite niche, et ne représente ainsi qu’un faible pourcentage de la production de Renova. Mais c’est aussi une formidable carte de visite.

L’entreprise portugaise est désormais connue pour sa créativité, réussissant à faire d’un objet trivial, voire même honteux, une icône des toilettes chic.

salle de créativité
Cet espace de créativité au sein de l’usine a été conçu pour favoriser le plus possible les nouvelles idées. Un espace d’échange, où l’on peut boire un café ou faire… de la balançoire. C’est une ambiance très “startup” pour une entreprise aussi ancienne !

Renova, la créativité au service du quotidien

Pragmatiques, les portugais l’ont toujours été. Osés, ils le furent par le passé, souvenez-vous des Grandes Découvertes. Ce trait de caractère, étouffé par une humilité inculquée à la fin de l’âge d’or du Portugal, renaît petit à petit.

Paulo Pereira da Silva est de ces patrons atypiques mais profondément portugais dont le Portugal a le plus besoin. Après avoir étudié la Physique en Suisse, il se destinait à une carrière de chercheur. Mais voulant absolument revenir vivre dans son pays, il dû se faire une raison. Il ne serait jamais heureux en tant que physicien au Portugal, les opportunités étant inexistantes.

C’est sur invitation du PDG de Renova d’alors qu’il entra en 1984 dans l’entreprise. Une invitation intéressée : le PDG voulait bien que Paulo, qu’il connaissait depuis tout petit, prenne en charge le service de contrôle qualité. Dès lors, Paulo gravira tous les échelons de l’entreprise jusqu’à être nommé lui même PDG en 1995.

Pour la première fois, un membre d’une des familles fondatrice de l’entreprise allait en prendre la direction. En effet, Paulo Pereira da Silva est le petit-fils d’un des fondateurs. Un enfant de Renova en quelque sorte !

La grande force de Paulo, c’est sa créativité et curiosité. N’oublions pas qu’il était destiné à la recherche fondamentale en Physique ! Mais il est loin d’être un doux rêveur. Il reste pragmatique, et dans son bureau, entre les oeuvres d’Art qui le décorent se trouve également un simple caddie de courses. Histoire de se souvenir de l’essentiel, de la réalité du quotidien.

Rexies
Rexie, c’est la mascotte de l’entreprise. Et vous savez quoi ? On peut même l’acheter en peluche ! Il faut quand même oser…

Renova et l’écologie

La première chose que l’on pourrait se dire en regardant ce papier toilette noir, c’est que ce n’est pas écologique. Et pourtant, la société a tout fait pour être la plus amie de l’environnement possible.

50% du papier utilisé est du papier recyclé, à l’usine même. En outre, ils ont volontairement demandé leur intégration au EMAS. Il s’agit d’une politique managériale mettant l’environnement au coeur de la stratégie d’entreprise. Supervisée par des normes européennes strictes, les entreprises qui souhaitent arborer ce label doivent être soumises à des audits indépendants, à renouveler chaque année.

EMAS

Je ne sais pas si c’est réellement efficace, mais ils ont le mérite d’au moins faire la démarche. Leurs nouveaux produits semblent aller dans ce sens, avec des emballages désormais en papier plutôt qu’en plastique.

Renova en France

Renova est en pleine croissance, beaucoup grâce au papier toilette noir. Depuis des années, les records de vente se succèdent. Pour atteindre plus facilement l’Europe du Nord, Renova décide de s’implanter en Auvergne, dans la célèbre ville de Saint-Yorre, plus connue pour son eau pétillante que son papier.

Installés dans les anciens locaux de Candia depuis 2016, le succès est encore une fois au rendez-vous, avec de plus en plus d’employés sur le site français. Il s’agit du premier centre de production de l’entreprise en dehors du Portugal.

Aujourd’hui, Renova est fière de proposer du papier toilette, mais aussi des mouchoirs, des serviettes hygiéniques, des serviettes en papier ou de l’essuie-tout.

Leur nouvelle campagne de publicité française est résolument portée sur l’écologie. Il s’agit de faire la promotion du papier toilette emballé dans du papier avec le slogan “La Planète a aussi ses besoins”.

Souhaitons leur tout le bonheur du monde !

Achat de papier toilette en ligne
Il n’y a plus de papier toilette en supermarché ? Rassurez-vous, vous pouvez en commander sur leur site et vous faire livrer chez vous. Ouf !

www.myrenova.com


Commentaires

A lire aussi