Maria do Céu Antunes
Maria do Céu Antunes

Prénoms composés portugais

Par

Les prénoms composés portugais n'ont pas de tiret. Pas de José-Manuel, que des José Manuel. De plus, certains prénoms portugais utilisent des prépositions : de, da, dos...


La règle est posée, elle est simple. Les prénoms composés existent au Portugal, et sont souvent utilisés. Comme en France, ils ont parfois une petite « connotation », que je dirais bourgeoise.

C’est différent de dire « João Miguel » que juste « João » ou « Miguel ».

Mais ce n’est pas le sujet. Beaucoup de portugais possèdent un prénom composé, mais ne se font appeler qu’avec une partie du prénom. Pour reprendre notre exemple, João Miguel ne se ferait appeler que João ou que Miguel.

En langue française, en l’absence de tirets, les prénoms portugais composés passent souvent comment étant plusieurs prénoms. C’est ainsi qu’un João Miguel, qui aurait dû être « traduit » en Joao-Miguel devient juste Joao, Miguel. Miguel n’est plus qu’un deuxième prénom.

Mais fallait-il modifier le prénom, en lui ajoutant un tiret ? Déjà qu’il perd son tilde…


Maria, le prénom composé de base

Le prénom « Maria » fait très habituellement partie d’un prénom composé. Autrefois, c’était presque une règle que de nommer sa fille aînée de « Maria », et le garçon de « Manuel ». Mais il y avait tellement de Maria, que l’on attribuait, pour les distinguer, un deuxième prénom.

Et ce deuxième prénom était très utilisé au quotidien, encore aujourd’hui.

C’est ainsi que Maria Alice, tout le monde l’appelle Alice. C’est moins le cas pour Maria João, personne ne l’appelle « João », on se demande pourquoi !

En 2021, Maria est toujours le prénom le plus attribué pour les filles au Portugal, et de loin. C’est un prénom indémodable.

La préposition dans un prénom

C’est ici que ça devient sympathique, lorsque l’on veut « transposer » un prénom portugais en français. Les prénoms qui ont une préposition (de, da, das, do, dos…) dans leur composition peuvent poser certaines difficultés à l’état civil français. La préposition n’existe pas pour un prénom en français, à ma connaissance.

Prenez le cas de figure suivant : Maria de Lurdes.

Il s’agit d’un prénom composé, autrefois très populaire en portugais. Il faut prendre la peine de bien expliquer à l’état civil que le prénom, c’est bien « Maria de Lurdes ». Que « de Lurdes » n’est pas un nom de famille.

Maintenant, imaginez une « Maria dos Anjos ». Et que juste avant, à l’état civil, une certaine « Maria dos Santos » venait de passer. La première, la Maria dos Anjos, c’est son prénom. La deuxième, la Maria dos Santos, c’est son prénom et son nom de famille.

On peut aller encore plus loin, si on est vicieux : Maria dos Anjos dos Santos.

Tout est normal au Portugal, même si à dire c’est pas très joli. Prénom et nom de famille, personne ne peut y trouver à redire.

Comme pour les Maria Alice, il est très commun pour une Maria avec une préposition dans son prénom de ne pas se faire appeler avec « Maria ».

Maria do Céu devient juste Céu, par exemple.

Maria do Céu Antunes
Maria do Céu Antunes, ministre de l’agriculture

Au delà de Maria, d’autres combinaisons sont possibles. Le prénom de ma grand-mère était par exemple Luzia de Jesus.

close
Abonnez-vous à notre newsletter. Nous ne spammerons pas, promis !

A lire aussi