Le Juste Prix Portugais, O Preço Certo

Par

C'est l'une des émissions de télévision les plus anciennes et populaires au Portugal. Difficile de faire quelque chose de plus consensuel, et pourtant... les filles qui accompagnent le présentateur Fernando Mendes sont trop sexy pour certaines personnes.


En France, on se souvient tous encore du Juste Prix, une ancienne émission de télévision, arrêtée en 2015. Au Portugal, elle est toujours très populaire, et passe tous les soirs sur RTP1, juste avant le 20h. C’est une émission qui existe au Portugal depuis 1990, qui n’a pratiquement jamais changé de format, et qui a été animée par des présentateurs encore connus et reconnus aujourd’hui : Carlos Cruz, Nicolau Breyner, Jorge Gabriel, et surtout, depuis 2003, Fernando Mendes !

C’est, pour sa tranche horaire, l’émission la plus regardée au Portugal, tout simplement.

Fernando Mendes

Le secret du succès : Fernando Mendes. Un acteur avec de nombreux téléfilms à son actif, jovial et sympathique. Le public peut s’identifier avec lui. Ce n’est pas un premier prix de beauté, il en joue d’ailleurs, et ça n’empêche en rien de faire un immense succès.

Fernando Mendes
Fernando Mendes, qui se déshabille lors de son émission. Il prenait exemple sur les calendriers des pompiers tout nus qui se vendent à des fins caritatives. C’était aussi le propos de cette émission spéciale. On regarde O Preço Certo, parce qu’il est présenté par Fernando Mendes !

Les filles (trop) sexy

Toute émission de télé de ce genre a de jolies filles, ou parfois de jolis garçons, qui assistent le présentateur. Le Preço Certo ne déroge pas à la règle. Lorsque Fernando Mendes reprend les rênes de l’émission en 2003, il est accompagné d’une nouvelle assistante d’origine tchèque, Lenka da Silva. Depuis lors, Lenka ne l’a plus jamais quitté, un cas rare de fidélité pour ce type de métier. Cette longévité est encore plus étonnante, lorsque l’on sait que le physique joue énormément. Les personnes plus âgées ont peu de chances de conserver ce genre d’emploi.

Mais voila, en 2021, Lenka est toujours fidèle au poste, et toujours aussi belle.


Par une belle journée de Juin (en fait j’en sais rien si la journée était belle, c’est juste pour l’effet de style que j’écris ça…), Lenka s’est vêtue avec une tenue jugée trop sexy par une “faiseuse” d’opinion bien connue, Fernanda Câncio.

Lenka da Silva
Lenka da Silva, 46 ans. Magnifique femme. Oui, c’est cette tenue l’objet de la polémique.

La polémique

Fernanda Câncio, dans un tweet, s’insurge contre la tenue plus osée de Lenka :

Il est étonnant comment la télévision publique continue d’utiliser des femmes avec des habits répugnants. Est-ce qu’il n’y a pas d’obligations à respecter un minimum les principes constitutionnels et les plans pour l’égalité?

Câncio s’insurge donc contre l’objectification de la femme. C’est un combat noble, mais l’exemple avec Lenka a été mal choisi. Surtout venant de sa part.

Fernanda Câncio, c’est l’ex-petite amie de José Socrates. Autant dire qu’elle ne part pas avec toute la sympathie du monde de son côté. Mais pour qui sait à quoi elle ressemble et comment elle s’habille parfois, son discours ressemble plus à celui d’une jalouse.

Fernanda Câncio
Fernanda Câncio. Seule juge de ce qui serait un décolleté “digne” de celui qui objectifie la femme.

Lenka da Silva a calmé le jeu, en trouvant cette pseudo polémique ridicule. Rien ni personne ne l’a obligée de s’habiller de la sorte. On lui propose un choix de vêtements pour l’enregistrement, elle porte ce qui lui plait. C’est un choix limité, certes, mais logique : elle ne peut porter des habits que de leur sponsor. Elle a la chance d’être toujours très belle, et comme on dit en portugais, “o que é bonito é para se mostrar”, ce qui est beau est à montrer.

Droit des femmes

Il y a beaucoup de choses à faire pour le droit des femmes. Salaires, violences conjugales, que sais-je. Interdire une femme de s’habiller sexy si elle en a envie ne me semble pas une priorité. Au Portugal, nous sommes assez détendus avec notre façon de s’habiller, et encore heureux ! Tant qu’il y a du respect pour l’autre, tant que nous avons une tenue compatible avec le lieu où nous nous trouvons. Lenka n’irait certainement pas à la messe habillée comme ça. Personne ne dit aux petites filles de s’habiller comme ça pour aller à l’école non plus.

Nous n’avons d’ailleurs pas remarqué Fernanda Câncio s’insurger contre la nudité de Fernando Mendes lors de son émission de solidarité inspirée des calendriers de pompiers sexy. Il n’y aurait que les hommes qui pourraient s’habiller comme ils le souhaitent?


Commentaires

A lire aussi