Neno
Neno

Neno, le foot et la chanson

Par

Il y a de ces gens qu'on aime bien, on ne sait pas trop pourquoi. Neno, ancien gardien de but du Benfica et du Vitória de Guimarães est de ceux-là. Peut-être parce qu'il avait un sourire éternel et qu'il s'éclatait à chanter. Lui qui a aussi été gardien de la Seleção nous a malheureusement quitté un 10 juin, jour du Portugal...


Le gardien de but

Originaire du Cap-Vert, Adelino Augusto Graça Barbosa Barros, plus connu sous le nom de “Neno“, avait dans sa jeunesse opté pour représenter le Portugal. Découvert par le Barreirense, un club de football de Barreiro, ville de la banlieue sud de Lisbonne, sont talent sera remarqué par le Vitória de Guimarães. Dès lors, il fera une brillante carrière au Portugal, partagé entre deux clubs : Guimarães bien sûr, mais aussi Benfica.

Au sein de la Seleção, il sera convoqué neuf fois, mais n’aura jamais eu l’opportunité de défendre les cages en compétition officielle. Il faut dire que la concurrence était rude, Vítor Baía étant le titulaire incontestable dans les années 1990-2000.

Dans un entretien accordé à Tribuna, il raconte qu’il était le plus jeune de 7 frères. Comme il était le plus petit, il était “forcément” collé aux cages. Aucun souci pour lui, qui aura pris les choses du bon côté toute sa vie. Et puis si en plus il était pas mauvais aux cages…

Avec l’indépendance du Cap-Vert, son père, qui était un partisan de Salazar notoire, quitte le pays et une vie confortable pour venir s’installer au Portugal. Neno avait 12 ans.

Le chanteur

Au Cap-Vert, on aime chanter. Ne cherchez pas à comprendre pourquoi, c’est comme ça. Et Neno, en bon héritier de l’archipel, était un chanteur aussi. Un de ceux qui s’amusait dès lors qu’il avait un public. Animer un anniversaire, une fête dans un hôtel ou simplement le vestiaire du club, c’était un truc qui l’amusait profondément.


Son engagement était sincère. Il préférait chanter que jouer au foot ! C’était à un tel point que son père, qui en avait peut-être marre de l’entendre, lui donnait de l’argent pour qu’il se taise… En 1996, il sortira même un album, “Neno Neno Neno” !

Bon, ce n’était pas non plus un succès commercial de folie non plus, soyons franc. Mais lui, il adorait ça, et son bonheur était communiquant. Grand fan de Julio Iglesias (imaginez, son surnom de “Julio Iglesias des cages”…), il aura même eu l’opportunité de chanter en duo avec son idole !

Neno a été malheureusement victime d’une maladie “subite” chez lui à Guimarães, à l’âge de 59 ans.


Commentaires

A lire aussi