Le Portugal est disponible pour héberger des détenus de Guantanamo

Par , le


Dans un souci de solidarité envers Barack Obama et sa décision d’en finir avec la prison de Guantanamo, le Portugal a proposé au président élu d’héberger des détenus provenant de cette prison, que certains qualifient d’inhumaine. 250 prisonniers y sont toujours détenus.

Les principales organisations humanitaires et des droits de l’homme, comme Amnesty, on salué cette décision du gouvernement portugais, la qualifiant de « courageuse », et exhortent les autres pays membres de l’Union Européenne à en faire de même.

Le Portugal accueillera les prisonniers qui ne peuvent plus revenir dans leurs pays d’origine, et dont la culpabilité n’a pas été fondée. 6 anciens prisonniers, représentés par l’ONG Reprieve, sont déjà prêts à arriver au Portugal.

close
Abonnez-vous à notre newsletter. Nous ne spammerons pas, promis !

A lire aussi