José Rodrigues dos Santos
José Rodrigues dos Santos

José Rodrigues dos Santos, écrivain et journaliste star

Par

Si un visage est bien connu de tous les Portugais, c'est bien celui de José Rodrigues dos Santos. Depuis plus de 30 ans, il présente le Telejornal, journal télévisé de 20h sur RTP.


Tous les Portugais le connaissent ! Et il faut dire que bon nombre de lusodescendants également. Il berce les dîners de millions de Portugais à travers le monde depuis plus de trente ans, en leur donnant les nouvelles à la télévision.

Le visage de l’information au Portugal, c’est lui.

Le journaliste

José Rodrigues dos Santos est journaliste depuis 1981. Il a commencé en tant que stagiaire chez Radio Macau, radio officielle du territoire anciennement colonisé et administré par le Portugal en Chine.

Quelques années plus tard, il rejoint la station londonienne BBC, toujours en tant que journaliste stagiaire. La radio le recrute à condition de ne pas le rémunérer. Consciencieux de devoir apprendre son métier, il accepte et vit alors de l’héritage de son père, mort quelques années plus tôt. Là-bas, il apprend l’anglais et surtout le journalisme dit « anglo-saxon ».

Il intègre alors dans sa manière de travailler la distinction entre les faits et les commentaires, l’importance accordée au reportage plutôt qu’à la chronique et enfin la prudence extrême dans ses relations avec les sources d’information. Ce stage a été déterminant pour lui. C’est notamment à Londres qu’il tombe amoureux d’un club de football et en fait son club de cœur (après le Benfica de Lisbonne) : Tottenham.


Telejornal RTP
Présentateur du Telejornal

RTP et la télévision

En 1991, il rejoint la principale chaîne de télévision du service public portugais : RTP 1. Il couvre alors dans un premier temps les conflits étrangers, notamment en Irak ou encore en Bosnie-Herzégovine. A savoir que José Rodrigues dos Santos est spécialisé en reportage de guerre, c’est même d’ailleurs le sujet de sa thèse de doctorat.

Dans un second temps, il commence à présenter le JT de 20h… jusqu’aujourd’hui ! Il est donc le plus ancien présentateur d’un JT du soir en Europe. Il a dépassé Patrick Poivre d’Arvor et Jean-Pierre Pernaut, tout en étant plus jeune qu’eux !

A 20h, les Portugais sont à table lorsque Rodrigues dos Santos passe à la télé. Il accompagne ainsi chaque soir pendant une heure l’actualité portugaise, entre les tremoços et le bacalhau. Autant dire que son visage est très familier, il est pratiquement un membre de la famille !

L’écrivain

Au-delà de sa pratique journalistique, José Rodrigues dos Santos est également écrivain. Il est peut-être même d’abord écrivain selon lui-même. Il a déjà déclaré par le passé gagner plus d’argent avec ses livres qu’à vivre de sa profession de journaliste.

Et en effet, José Rodrigues dos Santos est un des auteurs les plus populaires au Portugal. Elu à plusieurs reprises « meilleur écrivain portugais » par le public, ayant remporté le Prix du Club littéraire de Porto en 2009, il a écrit une vingtaine de romans dont la plupart sont traduits dans une vingtaine de langues à travers le monde. La critique internationale est massivement positive quant à lui et ses ouvrages. Les journaux français Le Figaro et Le Point l’adorent et disent de lui qu’il est « le roi du polar scientifique » et « le roi du thriller bien informé ».

couvertures des livres de José Rodrigues dos Santos
La couverture du livre en portugais est très différente de la version française. Notez également la différence du nom de l’auteur, José Rodrigues dos Santos n’étant plus que J.R. Dos Santos..

Ses deux derniers romans publiés en France sont Le magicien d’Auschwitz et Le manuscrit de Birkenau aux éditions Hervé Chopin. Un dytique romanesque passionnant sur la Shoah et l’extermination des Juifs sous la Seconde Guerre Mondiale. On y suit la vie du magicien Herbert Levin et du nationaliste portugais Francisco Latino. L’un est Juif d’origine marrane portugaise et sera déporté dans les camps d’Auschwitz-Birkenau. L’autre est un nationaliste sanguin qui a intégré la Division Bleue espagnole et intégrera plus tard l’unité des SS pour sauver le magicien et bien plus encore… deux romans captivants dont chaque page palpite sous nos doigts.

Pour prolonger la lecture de cet article, je vous propose de regarder une interview que José Rodrigues dos Santos a donné en France. Une interview exclusive pour la radio, qu’il a souhaité donner à l’un de ses confrères, le journaliste franco-portugais Didier Caramalho.

Une interview bien menée dans laquelle il revient notamment sur ce qu’est, pour lui, la littérature et le journalisme. L’occasion d’ailleurs de découvrir qu’il s’exprime parfaitement en français. Bon visionnage !


A lire aussi