Braga
Braga

Coronavirus : une ville chinoise offre 10 000 masques à Braga

Par , le

En plus des masques, cette ville partenaire de Braga offre également 500 kits de protection contre la maladie.

La Chine, à l’origine du Covid-19, a semble-t-il, le pire derrière elle. Les hôpitaux provisoires ont fermé, et les nouveaux cas de contagion se font toujours plus rare. La Chine est un pays ami du Portugal depuis toujours, et aujourd’hui, c’est elle qui aide les portugais.

Shenyang et Braga, villes amies

Braga est l’épicentre de la culture chinoise au Portugal. L’Université du Minho héberge l’Institut Confucius, organisme chinois chargé de diffuser la langue et la culture chinoise dans le monde.

Les partenariats entre Shenyang et Braga étaient ainsi naturels, les deux villes travaillant à un futur jumelage. C’est dans ce contexte que Shenyang, dans un geste de solidarité, offre 10 000 masques jetables et 500 kits pour lutter contre le coronavirus.

Le maire de Shenyang, Jiang Youwei, dans une lettre envoyée à son homologue de Braga, Ricardo Rio, cite le proverbe chinois :

l’adversité révèle les véritables amis

Et ça, ça fait plaisir, à l’heure où certains réflexes xénophobes resurgissent.

Une petite opinion ?

Pour rappel, la ville de Shenyang possède une population de plus de 6 millions d’habitants, au coeur d’une mégalopole de 27 millions d’habitants.

On ne le dit jamais assez, mais la Chine, ce n’est pas la même échelle que l’Europe. Merci à eux de ne pas nous oublier. Oui, je pense à nos “alliés” américains.


Commentaires

A lire aussi