Autoestrada
Autoestrada

Réduction de 50% des péages SCUT

Par , le

Le gouvernement a approuvé la réduction de 50% des tarifs de péage des autoroutes SCUT. La réduction est en vigueur au 1er Juillet 2021.


C’est à l’Assemblée de la République qu’avait été décidé cette réduction tarifaire, dans le cadre du budget de l’Etat 2021, sur proposition du PSD, parti de l’opposition.

Cette réduction de 50% porte sur la globalité des anciennes autoroutes « SCUT » :

  • A22 – Via do Infante
  • A23 – Beira Interior
  • A24 – Interior Norte
  • A25 – Beira Litoral et Beira Alta
  • A28 – Norte Litoral
  • A29 – Costa da Prata
  • A41 et A42 – Grande Porto

Attention : seuls les personnes ayant le télépéage (Via Verde) pourront bénéficier de cette réduction. Les véhicules électriques sont avantagés : ils bénéficient d’une réduction de 75%.

Lire : télépéage européen, comment payer l’autoroute française, espagnole et portugaise avec un seul badge

Les autoroutes A4, A13 et A17, qui étaient également d’anciennes SCUT n’ont pas de réduction tarifaire. 


Les SCUTs n’auraient jamais du être payantes

C’est une bonne nouvelle que voici. Les SCUT, « Sem Cobrança ao UTilizador » (sans coûts pour l’utilisateur) n’auraient jamais dû être payantes. Elles avaient été financées en grande partie par l’Union Européenne, afin d’aider au développement de régions qui manquaient cruellement d’infrastructures autoroutières.

La crise de 2008 en a décidé autrement, et de nombreuses SCUT sont devenues payantes. Un système de paiement original, avec des portiques qui scannent notre plaque d’immatriculation. Si vous ne payez pas à temps (à la poste par exemple), l’amende est salée, comme je l’explique dans mon article sur les péages de SCUT.

L'addition est très lourde...
N’oubliez pas de payer les péages d’autoroute !

Malgré ce geste de « bonne volonté » de la part du gouvernement, prêt à abdiquer de centaines de millions d’euros de recettes, la lutte continue. Des associations d’automobilistes continent d’exiger ce qui leur avait été promis avec ces SCUTs : la gratuité. La baisse de prix des autoroutes est d’ailleurs l’une des demandes qui revient le plus souvent, comme je vous l’indique dans notre article « Que changer au Portugal« .

En petite note personnelle, je ne pense pas qu’en baissant le prix des autoroutes, l’Etat subisse de pertes sèches de moitié. Ils seront sans doute nombreux ceux qui prendront désormais l’autoroute, plutôt que de l’éviter soigneusement en encombrant les nationales portugaises…

Il ne restera plus qu’à rationaliser les classes de péage au Portugal, afin que certaines injustices soient levées.


A lire aussi