Université des langues étrangères de Pékin
Université des langues étrangères de Pékin

La Chine distingue trois licences universitaires en portugais

Par , le

Après l'ouverture d'études universitaires du Portugais en Chine, le pays les distingue en les considérant de "première classe".


La langue portugaise et le monde lusophone avaient été mise à l’honneur en 2019 avec l’ouverture d’un cursus universitaire pour approfondir les connaissances des Chinois dans plusieurs domaines de recherche. Désormais, la Chine considère trois licences comme étant de « Première Classe », symbole de leur excellence et importance aux yeux des autorités chinoises.

1500 étudiants chinois étudient le portugais

Plusieurs universités proposent désormais des études de portugais du nord au sud du pays. Les trois Universités arborant désormais cette prestigieuse distinction chinoise sont Dalian, dans le nord-est, Guangdong près de Macao et Shanghai.

Connaissances plus approfondies

La prestigieuse Université des Langues Etrangères de Pékin (Beiwai) avait réformé en 2019 son Département d’Espagnol et de Portugais, ouvrant « plus de chaires dans 5 domaines d’études : Linguistique, traduction, littérature, science politique, économie et commerce » relate la directrice Patricia Jin. L’objectif est réellement d’associer des « connaissances plus approfondies » des pays lusophones, à l’étude de la langue portugaise, « et augmenter l’échange international » déclare-t-elle.

BFSU - beijing foreign studies university
BFSU – beijing foreign studies university

Depuis 1999 et la rétrocession de Macao à la Chine, la demande des étudiants pour les études universitaires lusophones ne faiblit pas. Seules Beiwai, et l’université Jia-tong de Shanghai, connue en Occident pour son célèbre classement des universités, proposaient à ce jour en Chine continentale l’apprentissage du Portugais à l’université.

BFSU - Département d'Espagnol et de Portugais
BFSU – Département d’Espagnol et de Portugais

Cette réforme et promotion de la langue portugaise auprès des étudiants chinois répond aux besoins commerciaux de la Chine pour mieux appréhender le développement de ses échanges avec les pays Lusophones comme le Portugal, l’Angola et le Brésil.


A la rentrée 2021, deux nouvelles licences de portugais se joindront aux 30 existantes déjà.


A lire aussi