Banque Portugal
Banque Portugal

Taux d’endettement des ménages au Portugal

Par

C'est une remarque que l'on entend souvent. Si les Portugais arrivent à vivre au quotidien, c'est parce qu'ils sont très endettés. Rien n'est plus faux.


Il est vrai que le coût de la vie, par rapport au salaire, est bien supérieur à ce qu’il peut être en France par exemple. A la fin du mois, il ne reste pratiquement rien sur un compte bancaire portugais. Du moins, pour la plupart de la population.

Mais ceci ne veut pas dire qu’ils s’endettent plus que de raison, ou que les Portugais achètent tout à crédit.

Pour retirer toute subjectivité à cette appréciation, regardons les chiffres neutres et froids de l’OCDE.

Total, % du revenu disponible net, 2020 ou dernières données disponibles
Total, % du revenu disponible net, 2020 ou dernières données disponibles

Il s’avère ici que le taux d’endettement des Français est sensiblement similaire à celui des Portugais, dans la moyenne de l’Union Européenne. Mais alors, d’où vient cette réputation des Portugais surendettés ?

Les Portugais sont propriétaires de leur logement

Les Portugais sont plus nombreux a être propriétaires de leur logement. Selon Eurostat, en 2020, 77% des ménages portugais étaient ainsi propriétaires, à comparer aux 64% de français.


Pas d’impôt sur la succession

Rappelons que l’impôt sur la succession n’existe pas au Portugal. Ce qu’une personne a construit toute sa vie, il peut le transmettre à ses héritiers librement. C’est un formidable moyen d’alléger le poids d’un achat immobilier.

36% des ménages Portugais remboursent un crédit, contre un ménage sur deux en France.

En regardant de plus près quelle est la raison de l’endettement des ménages, à taux d’endettement équivalent, il apparait ainsi que les Portugais, parce qu’ils ont moins de charges immobilières (loyer, crédit immobilier), s’endettent plus avec des crédits à la consommation que les Français.

Selon l’OCDE en 2019, un Portugais dépensait, en moyenne avec son logement, 15,9% de son revenu disponible. Un Français dépensait 22,2%.

Ils ne sont par conséquent pas plus « surendettés » que les Français, ni même endettés. Ils sont juste endettés de façon différente.

Les Portugais, surendettés ?

Le surendettement se caractérise par l’impossibilité pour un débiteur de rembourser ses crédits. Il n’existe pas de statistiques européennes, mais nous pouvons utiliser les données de la « Rede de Apoio ao Consumidor Endividado » (RACE), l’organisme officiel de la Banque du Portugal qui vient en aide aux surendettés portugais depuis 2013.

Chaque année, 9305 demandes à l’aide de personnes surendettées auprès de la RACE ont été effectuées. Nous pouvons les comparer aux 121 000 dossiers de surendettement déposes à la Banque de France en 2021.

close
Abonnez-vous à notre newsletter. Nous ne spammerons pas, promis !

A lire aussi