Pluie au Portugal devant la librairie Lello à Porto
Pluie au Portugal devant la librairie Lello à Porto

La pluie au Portugal

Par

Oui, il pleut au Portugal. Et pas qu'un peu. C'est contre-intuitif, sans doute, on pense plutôt au soleil et aux plages, et pourtant ! La pluie est une réalité, que bon nombre de personnes qui découvrent le Portugal à l'année apprennent à connaître.


Soyons honnêtes, en ne connaissant le Portugal qu’en été, c’est compliqué de se dire qu’il pleut beaucoup au Portugal. Le soleil est là, il tape fort, parfois même très fort. Mais le soleil n’empêche pas qu’il pleuve, n’est-ce pas?

Plus on monte vers le nord, plus il pleut

Le Portugal est un petit pays, mais très diversifié, tant en paysages qu’au niveau climatique.

Nous pouvons diviser le pays en deux, au nord et au sud du Tage.

  • Au nord, nous allons avoir un pays toujours plus humide au fur et à mesure que l’on se rapproche de la Galice.
  • Au sud, le pays sera toujours plus sec jusqu’en Algarve, où à nouveau, l’humidité se fait un peu plus ressentir qu’en Alentejo.

Si vous cherchez le soleil, Faro, la capitale de l’Algarve, a un climat directement comparable à celui de Marseille. Comme pour la cité phocéenne, Faro est ensoleillée 3500 heures par an, mais avec un peu moins de pluie : 500 mm par an contre les 600 de Marseille.

En termes d’ensoleillement, Lisbonne est à peine derrière, avec 3000 heures de soleil par an et ses 600 mm de pluie.

Alors oui, il ne pleut pas dans ce Portugal là, celui au sud du Tage et de Lisbonne. Mais cette réalité n’est pas celle de la moitié nord du Portugal. Sur la bande côtière entre Lisbonne et la Galice, influencé par l’Atlantique, il pleut.

jour de pluie à Porto
Une journée de pluie comme tant d’autres vue de chez moi, à Porto. Les gouttières ne sont pas une option par ici…

Porto, ville de la pluie

J’avais l’idée qu’il pleuvait un peu plus à Porto qu’à Lisbonne, avant d’y habiter. Quand on regarde la météo, il faisait toujours un ou deux degrés de moins à Porto, et toujours un peu plus de pluie que dans le sud.

Mais pas à ce point. Vous savez, en France, on dit tout le temps qu’en Bretagne, on ne voit jamais le soleil, qu’il pleut tout le temps. Et bien Porto est une ville où il pleut encore plus qu’à Brest !

Regardons quelques graphiques.

Climat de Porto
Climat de Porto

Il pleut abondamment en automne et en hiver. De quoi préparer la région aux sécheresses de l’été. Il pleut ainsi en moyenne à Porto 1285 mm de pluie par an.

climat de brest
Climat de Brest

A Brest, il ne pleut « que » 940 mm de pluie par an. Mais Brest n’est pas pour autant plus ensoleillé que Porto : 2750 heures d’ensoleillement par an à Porto contre 2300 à Brest.

Pluies intenses

Toute la différence est sans doute dans les intensités des pluies. Les nuages sont gorgés d’eau, et lorsqu’ils arrivent sur la moitié nord du Portugal, ils se vident très rapidement. Si rapidement que les inondations sont un problème récurrent dans le pays.

Si on dit que le climat du nord du Portugal est méditerranéen, c’est grâce à ses étés chauds et sans pluie. En ne venant qu’au mois d’août, on peut avoir un vision totalement faussée du « véritable » climat du nord du Portugal.

Les pluies portugaises partent aussi vites qu’elles arrivent. C’est un lieu commun à Porto de devoir prendre son parapluie le matin pour l’échanger contre de la crème solaire l’après-midi. Avec un tel climat, les arcs-en-ciel sont nombreux, pour le plus grand plaisir de nos yeux.

Arc en ciel au dessus du Pont de Arrabida
Au dessus du pont de Arrábida à Porto, un arc-en-ciel

Nous n’avons pas au Portugal ce ciel gris permanent que nous pouvons avoir dans le nord de l’Europe. A Londres par exemple, vous avez à peine la moitié des précipitations de Porto (690 mm par an), mais, contrairement aux belles pluies franches et intenses de la capitale du nord du Portugal, Londres souffre d’une petite pluie fine permanente.

Que préférez vous? Une trombe d’eau qui dure une heure, puis un grand soleil, ou bien une petite pluie toute la journée ?

close
Abonnez-vous à notre newsletter.
Nous ne spammerons pas, promis !

A lire aussi